Omar KHAYYAM

du Troisième Degré au Septième Ciel... 

#2 : l'Artisan, le Triangle et le Mathématicien



"Omar Khayyam était un homme  qui regardait le ciel en face.  Il aimait les astres, leurs  mouvements; il aimait à calculer  leurs  apparitions , leurs  influences, leurs éclipses.  C'était un  astronome  et un mathématicien. Mais pas seulement. À force de sonder le ciel, il avait mesuré la durée dérisoire des hommes face à leurs étoiles, le néant auquel ils sont voués. Et ce chiffre secret, ce point zéro où apparaît et s'abîme tout ce qui vit, l'a fait poète."

Chouchana Bourhobza, Postface aux Quatrains (Éd. Mille et Une Nuits)
z"

Sa place dans nos pages, il la doit évidemment à ses talents de mathématicien (et d'astronome), mais on ne peut -ni ne veut ici- le dissocier du poète et philosophe qu'il fut aussi. Et ne vous sera-t-il pas agréable, face à chacun des cas du magistral Traité sur les Équations du Troisième Degré, de lire un de ses non moins célèbres Rubáiyáts ?  C'est ce à quoi Rubáiyátvous convie!

t


 









CHANTIER en travaux!
Revenez bientôt...





Références de l'épisode

z














Revenir à l' Épisode I (Biographique)                                    

Aller à l' Épisode III : Traité d'Algèbre et d'Al-Muqabala




Revenir à la Home Page du Mathouriste